La bonne quantité
de BORPower NanoGreen
pour chaque moteur !

BORPower NanoGreen

BORPower Nanogreen est particulièrement adapté aux moteurs réglés et fortement sollicités !

Avantages BORPower

  • La protection moteur ultime
  • Puissance moteur optimisée
  • Réduit la consommation de carburant
  • Réduit les émissions de CO2
  • Température plus basse de l’huile moteur
  • Réduit le frottement & l’usure
  • Protège de la rouille et de la corrosion
  • Rallonge les intervalles de maintenance
  • Réduction du bruit
  • Démarrage moteur plus souple et en douceur
  • Réduit les émissions de particules
  • Durée de vie plus longue des groupes moteur
  • Protection hautement active contre l’usure
  • Démarrage à froid optimisé
  • Excellentes propriétés de fonctionnement de secours

Le groupe d’entreprises NNT recherche, développe et produit avec succès depuis 1992 des nanomatériaux à base de bore, utilisés dans différents produits. La fabrication ciblée de matériaux sur base atomique, ainsi que l’utilisation de phénomènes particuliers, qui apparaissent à échelle nanométrique, permettent toute une série de possibilités et d’applications nouvelles. Technologie de revêtement et de surfaces, technique solaire, systèmes énergétiques ou électronique, la liste peut être rallongée à souhait.

L’objectif de la nanotechnologie est de fusionner au niveau atomique les lois de physique, chimie et de biologie et de permettre ainsi des développements interdisciplinaires. Les matériaux sont fragmentés en leurs éléments les plus minuscules (atomes) et ensuite « réorganisés » ou « réagencés ». Ceci permet ainsi de créer des matériaux nouveaux ainsi que de nouvelles propriétés de matériaux, car dans ces secteurs minuscules, des effets deviennent effectifs, qui ne jouent sinon aucun rôle au-dessus de 100 nm. Dans les cercles d’experts et les médias, la nanotechnologie est désignée comme la technologie clé du 21e siècle.

Nanotechnologie

Le groupe d’entreprises NNT recherche, développe et produit avec succès depuis 1992 des nanomatériaux à base de bore, utilisés dans différents produits. La fabrication ciblée de matériaux sur base atomique, ainsi que l’utilisation de phénomènes particuliers, qui apparaissent à échelle nanométrique, permettent toute une série de possibilités et d’applications nouvelles. Technologie de revêtement et de surfaces, technique solaire, systèmes énergétiques ou électronique, la liste peut être rallongée à souhait.

L’objectif de la nanotechnologie est de fusionner au niveau atomique les lois de physique, chimie et de biologie et de permettre ainsi des développements interdisciplinaires. Les matériaux sont fragmentés en leurs éléments les plus minuscules (atomes) et ensuite « réorganisés » ou « réagencés ». Ceci permet ainsi de créer des matériaux nouveaux ainsi que de nouvelles propriétés de matériaux, car dans ces secteurs minuscules, des effets deviennent effectifs, qui ne jouent sinon aucun rôle au-dessus de 100 nm. Dans les cercles d’experts et les médias, la nanotechnologie est désignée comme la technologie clé du 21e siècle.

L’élément bore

Le bore est ce que l’on appelle un semi-métal, tout comme le silicium ou le germanium. Par conséquent, les propriétés physiques et chimiques ne sont pas clairement métalliques ou non métalliques.

Aucun autre élément ne présente une flexibilité semblable dans ses modifications. Le bore b-rhomboédrique thermodynamiquement stable a une dureté Mohs de 9,3 et est l’élément le plus dur après la forme de carbone diamant (dureté Mohs de 10). Le carbure de bore noir-brillant comme par ex. le B13C2 ou le nitrure de bore cubique (CBN) affichent également des duretés élevées. Contrairement à cela, le nitrure de bore (hBN) hexagonal possède une structure cristalline de type graphite, est par conséquent moins dur et présente de bonnes propriétés lubrifiantes.

Lors de la production de nanocristaux modifiés à partir de l’élément bore dans un ordre de grandeur de 0,5 à 100 nanomètres, le nitrure de bore est produit par implosion en (MCDP) Mono Crystal Diamond Powder, grâce à la méthode de choc et de détonation NNT (à haute pression jusqu’à 170 000 bars et à une température de 4300°C en l’espace de 1/1 000 000 seconde). Ces cristaux de nanobore affichent une grandeur de 0,5 à 100 nanomètres. Les cristaux transformés sont ensuite filtrés dans une raffinerie avec une technique spéciale en MCDP, nanobore, cBN, BN et HBN, pour être ensuite solidifiés à hautes températures dans des fours en argon sous des conditions de vide pour être amenés à un degré de pureté très élevé de 99,9 %. Le système argon garantit l’homogénéisation rapide des cristaux modifiés MCDP et de nanobore dans tous les liquides dotés de propriétés lubrifiantes. La technique de processus décrite nous permet de produire les matières premières utilisées dans nos produits. Outre cela, le groupe d’entreprises NNT fabrique des quantités considérables de matériaux hightech pour une application industrielle et les clients industriels.

Principe quadro

Les surfaces métalliques rugueuses au travail et en friction sont visibles au microscope à l’échelle nanométrique. Les frictions importantes, l’usure et la corrosion sont visibles sur les surfaces de contact.

Phase 1 – Traitement de surface
Les particules de nanobore actives (NBN) sont pressés à haute pression dans les surfaces métalliques. La surface de friction est lissée.

Phase 2 – Film de protection
Les nanoparticules MCDP (Mono Crystal Diamond Powder) forment à haute pression un film protecteur supplémentaire presque aussi dur que le diamant, qui lisse et protège entièrement les surfaces métalliques.

Phase 3 – Effet de roulements
Les nanoparticules MCDP sphériques veillent sur ce film protecteur à l’effet de roulements, qui optimise leurs propriétés tribologiques. La friction de glissement est remplacée par la friction par roulement.

Phase 4 – Répartition homogène de la chaleur
Les nanoparticules MCDP et NBN, qui n’ont pas été pressées veillent, de par leur conductivité positive, à une répartition homogène de la chaleur dans l’huile moteur.